Encore mieux que si Charles Hockolmess montait les marches à Cannes

Marilyn Monroe lisant l'Ulysse de Joyce

Une charmante lectrice du Club de lecture vient encore de frapper... James Joyce en aurait sans doute rêvé, Charles Hockolmess l'a vu se réaliser.

Est-il arrivé à l'auteur d'Ulysse de voir un de ses livres qualifié de «bon chocolat fourré croquant à l'extérieur, et si moelleux dedans.» ? Ce qui n'est sans doute jamais arrivé à James Joyce vient d'arriver à «Ramsès au pays des points-virgules», et c'est sur le forum «Le Club de lecture». Une critique dythirambique et passionnante pour la lecture qu'elle propose du livre, pour la lire cliquez ici

Merci infiniment à cette charmante lectrice d'avoir aussi laissé un commentaire sur amazon, et un autre sur Babelio. Si après cela vous n'avez pas envie de lire «Ramsès au pays des points-virgules» alors je ne comprends plus rien aux vertus du chocolat.

Charles Hockolmess en ronronne de bonheur au point qu'il ne regrette même plus de ne pas être sur la croisette ou en train de monter les marches à Cannes...